• ACCUEIL
    • LIVRES
    • OBJETS
    • COLLECTIONS
    • EDITION
    • LIENS
    • ESPACE PRO
    LIVRES
    rechercher
    newsletter
     inscription désinscript.

    Histoire de Louis-Philippe d'Orléans et de l'orléanisme - Jacques CRETINEAU-JOLY

      
    De la part de Jacques Crétineau-Joly, ardent défenseur de la cause légitimiste, retracer l’histoire de la maison d’Orléans et de l’orléanisme semble relever de la gageure. Cette étude solidement documentée doit être pourtant replacée dans le contexte des années 1860, date de sa publication, à une époque où les combats faisaient rage entre les héritiers de la Révolution et les tenants de l’ordre ancien. Étouffée par un pouvoir bonapartiste en pleine ascension, la lutte armée s’engagea hors des frontières, dans les guerres carlistes d’Espagne et dans les États du Pape menacés par l’unification italienne.

    En France, à défaut d’épée, elle dut prendre la plume. Journalistes et historiens s’affrontèrent, et parmi les plus virulents s’opposèrent les orléanistes, partisans de la branche cadette des Bourbons, fraîchement déchue par la révolution de 1848, et leurs rivaux légitimistes fidèles à la branche aînée, qu’ils ont contribué à chasser du trône en 1830.
    L’ouvrage de Crétineau-Joly s’inscrit dans cet affrontement inextinguible. Sans sombrer dans le pamphlet, bien que viscéralement hostile à la cause orléaniste, l’auteur y retrace dans un premier temps l’histoire de la maison d’Orléans de ses origines au XIVe siècle jusqu’à la Révolution, à travers les portraits peu flatteurs de ses ducs, parmi lesquels Gaston, fils d’Henri IV, « le plus vil prince de l’histoire de France » ; Philippe, frère de Louis XIV, oisif et débauché ; son fils, le Régent, et ses scandales financiers ; Louis-Philippe, dit Philippe-Égalité, ambitieux régicide qui finit sur l’échafaud.
    Chargé de cette lourde hérédité, le portrait de Louis-Philippe Ier, « usurpateur à force de complots », occupe la seconde partie de l’étude, aux derniers chapitres du tome I pour sa jeunesse révolutionnaire, son opposition à Charles X, et sa prise du pouvoir en 1830, puis dans le tome II pour l’ensemble de son règne, jusqu’à son abdication en 1848 et sa mort deux ans après.
    De cette déchéance, Crétineau-Joly tire une leçon de l’histoire pour frapper une dernière fois d’indignité la faction orléaniste, coupable à ses yeux des malheurs de la France.

    Réimpression de l'édition de 1862
    4 volumes, 978 pages, 14.5 x 20.5

    L'auteur : Né le 23 septembre 1803 à Fontenay-le-Comte (Vendée), Jacques Crétineau-Joly fit ses études au séminaire de Saint-Sulpice à Paris. Journaliste engagé dans la cause légitimiste, il fonda en 1830 le Vendéen, étendard de sa foi royaliste. Historien, son œuvre milite dans le même sens hostile à la Révolution et à ses héritiers, sans que ses convictions ne nuisent à la qualité et à l'exactitude de ses recherches. Crétineau-Joly est l'auteur de : Histoire des généraux et chefs vendéens (1838) ; Histoire de la Vendée Militaire (1840-1842), ouvrage toujours cité en référence ; Histoire religieuse, politique et littéraire de la Compagnie de Jésus en six volumes (1844-1846), dont le ton polémique déclencha une controverse avec les adversaires des Jésuites ; Histoire du Sonderbund (1850), dans laquelle il attribuait  la défaite des cantons catholiques à un complot des sociétés secrètes ; L'Eglise romaine en face de la Révolution (1859), étude sur les luttes et complots de ces mêmes sociétés secrètes menés contre l'Eglise catholique de la Révolution française à la révolution de 1848 ; Histoire des trois derniers Princes de la Maison de Condé (1867), excellente biographie du prince de Condé, du duc de Bourbon et duc d'Enghien ; etc.
    Jacques Crétineau-Joly mourut à Vincennes le 1er janvier 1875.

    79,00 €

      Vous aimerez aussi
      L'Eglise romaine en face de la Révolution - Jacques CRETINEAU-JOLY

      L'Eglise romaine en face de la Révolution - Jacques CRETINEAU-JOLY

      Histoire des offensives lancées contre la Papauté, depuis le siècle des Lumières jusqu'aux révolutions du XIXe siècle.
      Prix : 99,00 €

      voir le produit
      ajouter au panier
       
      nouveauté
      en promotion
      coups de coeur

      Site réalisé avec masterboutique, solution de création de boutique en ligne